dimanche 29 avril 2012

The foolish crocodile

Lors de mon trip en Amazonie, nous avons bouclé le reportage assez rapidement. Il me restait une journée de liberté pour faire ce que je voulais, j'ai donc demandé au guide de nous emmener chasser le caïman.

Il sont présents le Rio Padauri mais très difficiles à voir. Après 2 heures de chasse absolument passionnantes avec mon guide préféré, ce dernier finit par me montrer deux petits yeux qui dépassent au loin. J'envoie un Search Bull, qui se fait défoncer direct mais l'animal ne se pique pas. Je réessaie au C-Cube, et cette fois c'est pendu !!



Allez viens dire bonjour, gros chacal des plaines !!



Un joli petit caïman. Nous en avons vu un de 4 mètres.



Nous avons ramené ce jeune reptile sur le Kalua afin de le placer dans la chambre d'un ami qui a beaucoup apprécié la blague (surtout au début).

Sinon pour en finir avec les reptiles, j'ai croisé le chemin d'imposants (et rares) crocodiles marins sur l'immense île de Sabah à Bornéo. Ils sont responsables de la mort d'une vingtaine de personnes en 10 ans.

J'ai également pu admirer le dangereux caïman noir de l'Orénoque (Venezuela). Un animal beaucoup plus dangereux que ses compères brésiliens, qui n'hésite pas à s'attaquer à l'homme. Il est systématiquement abattu par les indiens, au même titre que les anacondas.

mardi 24 avril 2012

Lucky se met au souple !!

C'est désormais officiel, Lucky Craft se remet au softbait, en collaboration avec Optimum ! Voila une nouvelle qui me ravit au plus haut point car en 2011 j'ai découvert l'efficacité des produits Optimum, jet j'attends donc énormément de la collaboration de ces deux marques.

Alors pour l'instant, il n'y a que deux shads dispo, les Opti Shad et les Victory Tail, dans une seule taille (4"). Le premier avec une queue de shad et le second en forme bifide horizontale. Les coloris sont au RDV avec un color chart bien fourni (voir ci dessous).

Les tests à venir très prochainement (texan, verticale, trailer de spinner : tout va y passer !!).



Disponibles dans toutes les bonnes crêmeries.



Le color chart.

dimanche 22 avril 2012

La Bon, la Brute et le Tucunaré...

Un article à lire dans le dernier numéro de Voyages de Pêche (#92, avril-mai 2012).



Un des très nombreux gros peacocks capturés lors de ce voyage inoubliable avec Ian-Arthur de Sulocki.


mercredi 18 avril 2012

Venezuela

Bon eh bien voilà, je suis au Venezuela pour suivre un tournoi de pêche du Pavon (le nom du Peacock Bass ici). L'ambiance est fantastique, il est vraiment facile de parler avec les gens, les pêcheurs locaux muy caliente, ça parle pas mal politique avec des élections très importantes en Octobre.

Caracas est une très jolie ville pleine de verdure, dans laquelle il fait bon se ballader, en particulier du côté du quartier le Las Mercedes. Il existe de gigantesques malls à l'américaine à l'intérieur desquels les locaux adorent se ballader des heures durant.



Dans un petit restaurant, je déguste un Pabellon Criollo, plat typique du coin composé de 4 ingrédients (viande, haricots, bananes frites, riz)



Il ya quelques boutiques de pêche assez bien équipées.



Super bien équipées même.



A la sortie de ce mall nous avons été pris dans un gros orage.



Ces orages sont, comme souvent aux tropiques, très brusques et très violents.

mercredi 11 avril 2012

Special Gift

Today I received a special gift from Bert', our malaysian fishing friend. Bert' lives in UK and his favourite activity is to torment the local pikes with a jig (he is so ****ing good at jigging, godamit). Ber't is also a writer form Rod & Line, the best fishing magazine in South-East Asia.

Bert' sent us the last 2 issues of R&L, which Nico and I contributed to. Thank you my friend !!!




What the fuck is that piece of shit ?



So cooooool !! January 2012 issue is completely oustanding.

dimanche 8 avril 2012

L'heure exquise

Chaque année avec Nico, nous nous rendons sur ce pit pour y cueillir les premiers bass de la saison. J'attaque au jig Arky et Nico passe devant au jerk FTF et touche les deux premiers poissons.



C'est alors que Nico s'écria : "J'eus le César".

Heureusement mon fidèle combo Arky Jig 3/8 + trailer Zoom Brush Hog me permet de recoller au score, notamment dans les zones trop encombrées pour le jerk et pour chercher les gros bass embusqués dans les racines.



Gros bass embusqué dans les racines.



Nous arrivons sur la strike zone...



Sur le chemin du retour nous mettons en application l'article sur la pêche de nuit paru dans le dernier Predator. Confirmation ça fonctionne pour Nico toujours avec son jerk puis son jig...



Et pour moi au jig : pas vraiment de pattern meilleur que l'autre ce jour là, plutôt deux techniques complémentaires.

mercredi 4 avril 2012

Le bon produit, à la bonne dose au bon moment

Séduit par la qualité de certains produits de la marque hPa qui m'ont accompagné dans plusieurs des mes voyages de pêche, et en prévision d'un possible futur voyage, j'ai commandé et reçu dans un délai record (24h) ces produits qui m'ont vraiment tapé dans l'oeil dans le catalogue hPa 2012.

Je les au choisi soigneusement car dans tous les pays où se trouvent des poissons bien fun à pêcher la météo est généralement bien plus 'extrême' qu'en France. En Amazonie ou en Malaisie, il n'est pas rare de passer d'une chaleur torride (40°C) à une pluie torrentielle en quelques minutes. L'environnement est également beaucoup plus humide.

- short en Cordura, un grand classique (depuis le temps que j'en veux un...). Après l'avoir essayé ce soir : probablement indéchirable et devrait sécher très rapidement, nickel ça.
- Dry Duffle 50HD, très léger, étanche et robuste idéal pour le ranger dans la valise et l'utilise, une fois sur place comme sac de pêche.
- Photodry 6, sac étanche pour appareil photo. S'il est à mon avis inutile d'investir dans un appareil photo tropicalisé, je pense que ce type de sac, pas très cher et efficace est un MUST.
- la classique et inoxydable pince hPa (j'en ai une autre qui ne montre pas la moindre trace d'usure en plusieurs années d'utilisation intensive).
- les cordons Leash Small. Impossible de m'en passer désormais.



Aborder sereinement un voyage de pêche.

dimanche 1 avril 2012

Notions fondamentales de la physique quantique

Afin de soutenir Benji dans sa quête du diplôme de master, 10% du temps de pêche est désormais consacré à la physique des parties culs. Aujourd'hui l'électron.

L'électron : il a été découvert en 2008 par Cauet. On lui accorde volontiers certaines propriétés notamment une attitude toujours extrêmement négative vis à vis des autres particules et un certain pessimiste (aucune explication rationnelle n'a jamais été proposée). Sa durée de vie dépend fortement de son régime alimentaire et ne serait en aucun cas comparable à celle de l'Univers, contrairement à ce que certains scientifiques de l'esprit desquels l'état sanitaire semble questionnable auraient avancé.

Son comportement est décrit en physique quantique par un noyau entouré d'un nuage représentant la densité de probabilité de présence des électrons mais nous n’eûmes pas le loisir de poursuivre cette passionnante discussion car les pikes étaient déjà bien présents sur la zone.



A l'inverse de l'électron, le proton est une particule optimiste et bon vivant. Noter la structure hyper fine des raies spectrales de ce jeune brochet insouciant.



Définition du Proton : carnassier marin ayant perdu son statut d'amateur.



Ce brochet a fini par avouer sa méconnaissance totale du principe d'incertitude d'Heisenberg devant toute la classe.

Pour finir, Benji estima que tout comme l'ion H+, l'hydrogène peut également avoir un ion négatif. Puis il poussa son raisonnement jusqu'à suggérer qu'il était envisageable qu'un neutron se transforme en proton par un processus naturel pour donner ce fameux ion H- "sans son putain de noyau" pour reprendre ses propres mots.

Puis il conclut qu'il était logique qu'un boson W et un antineutrino résultent de ce processus.