dimanche 22 mars 2015

Carnet de Voyage - Jardiland

 Alors que nous errions, désoeuvrés - une disponibilité totale dont nous ne savons s'il faut nous en réjouir ou le regretter - Nico eut l'idée d'aller acheter un deuxième peacock bass à Jardiland, un lieu qui fleure toujours bon le foin et les granules.

 Au vu du nombre de familles Jardiland nous avons immédiatement senti le potentiel de Jardiland pour un créneau dominical libre. Comme nous n'y connaissions strictement rien en agencement de magasins de jardins, nous avons commerncé par errer dans les rayons, découvrant les publicités sur le paillage naturel de froment. Celui ci est présenté sous forme de pellets et une fois mis en place et arrosé il prend 6 à 7 fois son volume (on nous précise qu'un sac de 10 litres représente alors 60 à 70 litres) avant qu'une couche protectrice ne se forme à la surface, empêchant la pousse des mauvaises herbes.

 C'est alors qu'entre les allées de fleurs, après avoir joué avec les mini-bines et les rateaux au grand dam des autres clients nous avons aperçu l'étang des esturgeons!