vendredi 20 décembre 2013

La voie de la sagesse

 Toulouse ne manque pas de petits lacs urbains, généralement très fréquentés des joggeurs en été mais à peu près déserts durant la saison hivernale. La profondeur est d'1m50/2m et je les pêche généralement soit au crank soit au jerk. 

 Ce jour là j'avais décidé d'insister au crank et c'est armé d'un FAT CB DR et de ma canne en fibre de verre bien aimée, la 701 MH BDS que j'ai attaqué cette session. D'autre part, il y a bien longtemps que je n'ai pas mis en avant les FAT CB sur ce blog alors que leur efficacité en bluffante. Après quelques lancers, je prends une première attaque assez furtive, que je ne parviens pas à concrétiser. Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, revenant d'un voyage de pêche particulièrement mouvementé en Amérique du Sud, je pêche beaucoup trop vite pour la saison. Je décide de ralentir le rythme et de peigner lentement le petit lac. Mon obstination finira par payer avec ce très joli brochet capturé en toute fin de session, alors que j'étais revenu au niveau de l'endroit où j'avais obtenu ma seule et unique touche en début de session.

C'est pas mal la France quand même !

La FAT CB DR

vendredi 13 décembre 2013

Emotion hivernale

 C'est avec mes doigts sur le clavier et une grande émotion que j'ai posté cette photo immortalisant la capture d'un joli brochet sur un de mes lacs fétiches après de longues heures dans le froid (oui, tant qu'à faire, on ne change pas une équipe qui gagne).

  Et avant de retourner martyriser nos amis à bec, j'en profite pour remercier chaleureusement mes lecteurs (oui là je vous revouvoie parce qu'on va verser dans dans le cérémonieux-pompeux, ça fait plus classe, mais pour ceux qui insistent, on se tape la bise aussi si tu veux) pour votre suivi régulier et vos petits mails.