jeudi 9 août 2012

Toulouse, la vie en rose

En ce moment, j'enchaine les coups du soirs sympas, muni en tout et pour tout de ma slicer 4 brins, d'un sammy et de quelques craws zoom au cas où les bass seraient exceptionnellement méfiants. Dès que l'heure sonne, c'est parti pour les gravières du sud toulousain ! Alors en général, et par les temps qui courent je prends rarement du 50up mais pas mal de bass corrects (30/40).

Et c'est cool :)