samedi 26 mai 2012

Venezuela 2012 : Dry Duffle 50

J’ai emmené ce sac avec moi en cabine passager lors d'un récent voyage au Venezuela : aucun problème administratif, il respecte bien les dimensions spécifiée par l’association mondiale des compagnies aériennes.

Je l’ai ensuite utilisé sur le bateau pour y ranger boites de leurres, matériel de pêche et mon appareil photo (dans son Photodry 6). Le tissu dont est fait ce sac m’a paru être à l’épreuve de l’abrasion, vraiment du très très costaud, de même que les coutures des sangles.

Eh puis j’adore sa couleur orange qui permet de le repérer de loin ainsi que sa capacité de rangement élevée (50L).

Note 1 : attention quand même à ce que vous mettez dedans, normalement le bagage en cabine ne doit pas excéder 10k, même si le poids est rarement vérifié pour ce type de bagage.

Note 2 : Bien penser à retirer les pinces hPa (ex : Seabass pliers) qui ne sont pas acceptées en cabine, ni bien sûr les hameçons, ou le fil des moulinets.



Le matin avant de partir pêcher, pas moins de 4 boîtes de leurres rentrent sans forcer. Il reste encore pas mal de place sur les côtés.




Très utile poche de devant pour ranger du petit matériel.



Le Dry Duffle, prêt pour un périple à travers la jungle.