mercredi 22 septembre 2010

Test du Fat Claw

J'ai reçu dans ma dotation une petite suprise, quelques pochettes de Fat Claws. Il me reste quelques jours de vacances, je suis de bonne humeur, allez j'en emporte quelques exemplaires et c'est parti pour une session bass au jig alors que l'an dernier à la même époque j'aurais certainement opté pour du pike. Les temps changent.



En cette période de l'année je décide de promener lentement mon leurre près des bordures pour essayer de convaincre quelques gros bass dont l'activité n'a plus rien à voir avec la période de folie estivale. J'obtiens un touche timide qui me confirme que ma stratégie tient la route. Je décide alors de changer de trailer pour mettre une Fat Claw et suis tout de suite supris par la lourdeur du leurre (mais absolument pas par les effluves qu'il dégage, propres à la marque Ecogear) qui me rappelle immédiatement la Dynagone d'Imakatsu, très dense lui aussi et qui peut s'utiliser en texan par montage inversé.

Bon je verrai ça plus tard, pour commencer en trailer d'un jig 3/4 Oz pour pêcher dans le cover ça me semble très bien. J'extrais 2 bass très remontés (un de 30 et un de 40cm) lors de cette courte session et note au passage le comportement exemplaire de mon nouveau nylon teklon gold 35 centièmes, acheté sur les conseils avisés de Zool.



La nuit tombe et je décide de voir ce que la Fat Claw a dans le ventre avec un hameçon texan. Et effectivement c'est pas mal du tout surtout le grand amateur de weightless que je suis : ça se lance très très bien sans poids supplémentaire. Le leurre se skippe à merveille (je pèse mes mots : rarement fait autant de ricochets, c'est dément !) et sa forme effilée lui permet de bien pénétrer les frondaisons.

Le texan inversé maintenant : je n'avais jamais eu l'occasion d'utiliser ce montage, qui se révèle en fait assez simple : comme le texan normal sur une craw classique mais en faisant passer l'hameçon par la tête de la craw, au lieu de la queue.

Au niveau de l'action c'est très très sympa, le leurre de par sa densité et du fait du montage texan inversé se comporte exactement comme une écrevisse (en gros l'arrière du leurre tombe en premier, rapidement, suivant une belle parabole, vers le fond. En d'autres termes car je ne suis pas sur d'avoir été clair, si vous le lancez il poursuivra sa trajectoire sous l'eau... intéressant et assez peu commun, à part la Dynagone je ne connais pas d'équivalent). Je me suis contenté de chercher les bass en bordure avant de réussir à décrocher en toute fin de session, le gros lot : il me prend le leurre après quelques secondes sur le fond avant de tenter de rejoindre le large.



Je ne me contrôle et ne ferre pas tout de suite : c'est de l'Ecogear il va garder le leurre en bouche quelque temps. Après 5 secondes qui me paraissent une éternité ferrage appuyé, gros bordel sur l'eau, mise au sec, photo et release. Leurre validé.