mercredi 11 août 2010

Un braquage tourne au drame à Serpiland

Pas trop le temps de faire un report complet même si cette session le mérite. Deux jolis serpies bien maillées sont venues compléter un tableau de chasse aoutien largement surnuméraire. A noter un pike du bord, sans doute en train de mater les perches.



"Blondin, tu veux que j'te dise, t'es le plus grand salopard que la terre ait jamais porté"




Oh mais tu vas la fermer ta gueule ?




La session s'achève par un trucidage de perches.