vendredi 7 août 2009

Le Dormeur du Val feat Ratus

C'est un trou de verdure où chante une petite arrivée d'eau
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un pêcheur aux leurres, concentré sous sa casquette,
Et la nuque inondée de lumière,
Scrute son fil ; il se dresse, sous la nue,
Eclatant dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il cast et recast. Souriant comme
Sourirait un dangereux psychopathe, il fait une grosse pêche :
Nature, aide le : il a un masta pike au bout de la ligne

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il ramène vivement dans le soleil, la main sur son stradic,
Tranquille. Il a un brochet entre les mains.


Arthur Ratus le 7 Aout 1883 dans sont Hotspot de Charleville